Crt immobilier
Publié le 4 Juillet 2018 à 10h23 - 278 aff.

Investir dans l'immobilier pour s'assurer une bonne retraite

À une époque où l'avenir du système de retraite tel que nous le connaissons aujourd'hui semble sinon compromis, du moins fragilisé, il est prudent de préparer longtemps à l'avance cette période de l'après-travail.

Investir dans l'immobilier est une solution idéale pour placer son argent et le faire travailler pendant sa vie active, pour en récolter les fruits au moment de la retraite.

Quels types d'investissements pour s'assurer une bonne retraite ?

Un des premiers placements concerne la résidence principale. Calculer la fin du remboursement de ses mensualités pour qu'il tombe avant la fin de l'activité permettra d'alléger fortement les charges qui pèsent sur le ménage, au moment de la baisse des revenus. C'est le premier des calculs à effectuer si on souhaite investir dans l'immobilier pour s'assurer une bonne retraite !

Un autre type de placement consiste à investir son argent dans des biens secondaires. Ils permettent d'accroitre le patrimoine, tout en bénéficiant d'avantages fiscaux, durant la vie active. Au moment de la retraite, ils génèrent des revenus réguliers s'ils sont mis en location, ou un gros apport s'ils sont revendus.

Investir dans l'immobilier locatif

Pour pallier à la baisse des revenus liés au départ en retraite, rien de tel que l'immobilier locatif. Etre propriétaire d'un bien qu'on peut mettre en location permet de dégager un revenu mensuel supplémentaire non négligeable. Par contre, l'investissement doit être prévu longtemps à l'avance, pour là encore avoir terminé le remboursement au moment du départ en retraite. Les avantages d'investir dans l'immobilier locatif sont nombreux : les loyers couvrent le remboursement de l'emprunt, le bien prend normalement de la valeur, et différents dispositifs permettent de faire de substantielles économies d'impôts sur le revenu.

En contrepartie, cet investissement demande un peu d'engagement : gestion des travaux d'entretien, suivi des loyers (il y aura probablement des impayés à un moment ou à un autre), déclarations des revenus fonciers, et autres problèmes et obligations liés à la propriété ne doivent pas être sous-estimés.

Une multitude d'options

Quand il s'agit d'investir dans l'immobilier, le nombre de possibilités est important. Tout d'abord, il vous faudra déterminer si vous souhaitez investir dans le meublé ou le non-meublé. En ce qui concerne le meublé, vous pourrez investir votre argent dans les résidences hôtelières, les EHPAD, les résidences universitaires, ou encore les résidences de tourisme. Le gros avantage du statut de loueur meublé non professionnel (LMNP) est une fiscalité nulle pendant le temps des remboursements.

Dans le non-meublé, il faut choisir entre le neuf et l'ancien. Chacun a ses avantages et ses inconvénients, ses dispositifs propres (lois Scellier, Girardin, Malraux, Pinel, pour les plus connues), qu'un conseiller fiscal pourra vous aider à démêler.

Ce qu'il faut retenir

Nous venons de le voir, investir dans immobilier, locatif ou non, s'impose comme la solution idéale à la baisse de revenus qui touche les retraités. Cependant, cette option doit se prévoir longtemps à l'avance, de manière à ce que le remboursement de l'emprunt soit achevé avant la fin de l'activité. C'est à cette condition seulement que les revenus locatifs ou de cession du bien viendront compléter la pension de manière significative.

Les publications similaires de "Notre blog immo"

  1. 13 Juin 2019Investir dans un bien en loi Pinel en 2019 : toujours intéressant ?26 aff.
  2. 4 Juin 2019Top 5 des meilleures SCPI de rendement pour 201942 aff.
  3. 31 Mai 2019Seasonal rentals 32 aff.
  4. 18 Mai 2019Vivez dans une ville chic comme Biarritz40 aff.
  5. 6 Mai 2019L'acquisition de parts de SCPI CORUM en démembrement84 aff.
  6. 2 Avril 2019Investisseurs : top 5 des OPCI à suivre pour l'année 2019142 aff.
  7. 26 Mars 2019Purchase of new real estate129 aff.